Un itinéraire de caractère pour un voyage à vélo ressourçant ! Longue de 435 km, la Via Allier remonte la rivière depuis sa confluence avec la Loire près de Nevers jusqu’à Langogne en Lozère près de sa source.

La véloroute de l’Auvergne débute près du fameux Bec d’Allier, lieu de rencontre de l’Allier avec la Loire et de la Via Allier avec la célèbre Loire à vélo. Suivant la migration du saumon sauvage de l’Allier qui, venant de l’Atlantique choisit la voie de l’Allier plutôt que celle de la Loire, la Via Allier remonte la rivière, file vers le sud et collectionne d’innombrables trésors jusqu’en haut des Gorges de l’Allier, tout près de sa source nichée dans les montagnes cévenoles.

L’Allier, composante majeure de l’identité auvergnate, est le plus important affluent de la Loire et l’une des dernière grandes rivières sauvages d’Europe. La Via Allier en permet la découverte au long de ses 435 km actuellement jalonnés. Plusieurs sections de voies vertes seront progressivement réalisées ; 27 km existent déjà à Vichy, , 18 km au sud de Clermont-Ferrand.

Le parcours, accessible à tous les publics, est doux et roulant sur sa première moitié mais devient plus pimenté au sud lorsqu’il rencontre les volcans qu’il ne quittera plus. La Via Allier permet toutes les pratiques, de la découverte de l’itinérance à vélo au voyage au long cours. Elle se parcoure entièrement en 8 à 14 jours en famille, en 5 à 7 jours en habitué.

La Via Allier est reliée à Cuffy avec la Loire à vélo (de Nevers à l’Atlantique) et la Véloroute des Fleuves (EV6 du Rhin à l’Atlantique), et à terme avec la Via Fluvia (de la rivière Allier au fleuve Rhône) et la Grande Traversée du Volcan à vélo (de la vallée du Lot à la vallée de l’Allier) au sud .